Orteil en griffe.

Qu'est ce que c'est?

Un orteil en griffe se plie progressivement. Cela provoque un contact douloureux avec la chaussure et un hyper appui plantaire. D'abord "réductible" la déformation peut devenir définitive avec l’enraidissement des articulations inter-phalangiennes.


Les griffes d'orteils peuvent être soit dégénératives c’est à dire rentrer dans le cadre d’une “usure globale “ de l’avant pied. Dans ce cas elles peuvent être éventuellement favorisée par un Hallux valgus.

 

Certaines griffes sont dites “dynamiques” et sont la conséquence d’une disharmonie musculaire entre les fléchisseurs et les extenseurs.

Quel bilan d'imagerie?

Des radios de l'avant du pied sont le plus souvent nécessaires pour rechercher des déformations osseuses associées ou de l'arthrose.

Comment ça se traite?

Le traitement chirurgical des griffes d’orteil, simple, se réalise le plus souvent en ambulatoire. Si la déformation n'est pas très importante et/ou réductible, un une libération des tendons peut être proposée. Dans les cas plus sévères, un blocage des articulations déformées est proposé (arthrodèse). Le but de ces interventions et de faciliter le chaussage et diminuer l'hyper appui plantaire.

D'autres gestes additionnels sur les métatarsiens notamment peuvent être nécessaires.

Quelles sont les suites opératoires?

L’hospitalisation est le plus souvent en ambulatoire. La reprise de l’appui après l’intervention est immédiate avec une chaussure large permettant la mise en place de pansements. La cicatrisation cutanée est effective en 15 jours en général et la consolidation osseuse en 6 semaines dans le cadre d'une arthrodèse.

Quels sont les risques?

Les principaux risques sont la récidive de la griffe ou une correction incomplète. Une gêne persistante peut motiver une nouvelle intervention.

Se faire opérer ou pas?

D’autres solutions non chirurgicales existent comme le port de selles de décharge en prévention ou la confection d’orthèses et l’adaptation des chaussures. La chirurgie n’intervient que si les griffes sont invalidantes et les orthèses inefficaces.