Ongle incarné

Qu'est ce que c'est ?

Cette pathologie ne concerne que le gros orteil. En poussant, l’ongle vient "irriter" la peau de l'orteil et l'inflammation qui en résulte peut favoriser une infection. 

L’ongle incarné peut être favorisé par une mauvaise coupe de l’ongle, des chaussures non adaptées ou un excès de sudation.

Quel bilan d'imagerie?

Il n'y a généralement pas besoin d'une bilan radiologique préalable à un traitement d'ongle incarné.

Quel est le traitement?

En cas d’échec du traitement médical, une cure radicale chirurgicale est proposée. Elle est réalisée le plus souvent  sous anesthésie locale. Une fois l'orteil insensibilisé, une partie de l’ongle est coupée et une partie de la  matrice stérilisée. Le bourgeon inflammatoire est  également excisé.Une plastie cutanée est parfois nécessaire. Le traitement chirurgical a pour but d'éviter la repousse de l'ongle sous la peau.

 

 

Quelles sont les suites opératoires?

La chirurgie de l'ongle incarné se pratique en ambulatoire. Des médicaments contre la douleur sont prescrits dès la sortie de l’hôpital. Le pansement opératoire est a réaliser quotidiennement par une infirmière de ville. La cicatrisation et acquise en environ 15 jours.


Quels sont les risques?

La surveillance post opératoire doit être rigoureuse pour prévenir de risque d'infection de l'orteil.

L'autre risque est la récidive de l'ongle incarné : cela peut nécessiter une nouvelle intervention.

Se faire opérer, ou pas?

Le traitement de l’ongle incarné relève plutôt de la podologie/pédicurie et des soins locaux antiseptique. Ce n’est qu’après l’échec de ces mesures que le traitement chirurgical intervient.